- Une démarche pour optimiser votre organisation, votre efficacité et préserver votre équilibre de vie -

TRAVAILLEURS AUTONOMES

Aperçu des défis occupationnels liés au statut de travailleur autonome

Être travailleurs autonome implique une grande autonomie ainsi que de multiples opportunités d’épanouissement, mais cela implique aussi la perte de plusieurs repères structurels ainsi que la présence d’un chaos qui sollicite de façon continue les capacités d’adaptation.

En effet, alors que le salarié bénéficie d’un horaire de travail circonscrit dans le temps, le travailleur autonome doit souvent composer avec le travail à la maison et le travail sur demande. Il est appelé à travailler à toute heure de la journée, à tout moment de la semaine et dans de multiples environnements de travail (ex : maison, bureau sur la route, chez le client, etc.). Les sollicitations sont continues, les opportunités sont infinies et souvent, plus il travaille, plus il obtient de résultats – il est tenté d’en faire toujours plus.

Chacun de ces éléments rend difficile l’établissement de limites entre la vie personnelle et professionnelle ainsi que l’intégration d’automatismes, de routines et de stratégies d’organisation, éléments qui sont responsables d’une grande économie d’énergie chez l’humain.

Ceci le travailleur autonome plus vulnérable à la fatigue et au stress.

Il n’est pas rare que le travailleur autonome vive de la fatigue au quotidien, une impression constante de manquer de temps, un sentiment de désorganisation générale, une impression de ne jamais avoir fini de travailler (charge mentale) et qu’il ait du mal à s’engager pleinement dans sa vie personnelle.

Difficultés à intégrer la vie domestique au quotidien (ex : préparation des repas, lessive, entretien ménager, gestion financière, etc.), manger plus souvent que souhaité au restaurent, procrastiner les tâches cléricales, difficulté à intégrer des pauses et sommeil complexe sont d’autres bons exemples d’atteintes fonctionnelles communes dans cette population.

D’ailleurs, si la créativité et le sens de l’initiative font souvent partie des forces des travailleurs autonomes, les difficultés d’organisation ne sont pas rares, ce qui peut nuire à l’utilisation efficiente du temps. On observe entres autres chez plusieurs un mode de fonctionnement similaire à celui de personnes qui présentent un TDAH.

Aperçu du processus en ergothérapie

Les Services Ergonimo rejoignent les travailleurs autonomes dans leur besoin d’optimiser leur efficacité au travail et d’investir plus pleinement les occupations liées à leur vie personnelle.

Être plus organisé, avoir un meilleur équilibre de vie, vivre moins de fatigue, entretenir de saines habitudes de vie et profiter du moment présent sont des préoccupations présentes chez les travailleurs autonomes et qui sont adressées dans le processus d’intervention en ergothérapie à travers duquel le l’individu sera amené à réfléchir à la relation entre ses occupations quotidiennes et son bien-être, ainsi qu’à ce qu’il souhaite pour son avenir.