- Du soutien pour concrètement mettre en place de saines habitudes de vie -

HABITUDES DE VIE

Bouger 30 minutes par jour, manger des fruits et des légumes, dormir 8h par jour, prendre des temps d’arrêts : nous savons tous que cela est bénéfique pour notre santé, mais qui le fait vraiment?

Pourquoi certaines personnes arrivent à maintenir de saines habitudes de vie, alors que pour d’autres cela semble inatteignable?

Le fait d’accomplir ou de ne pas accomplir une occupation ne repose pas uniquement sur le fait de vouloir ou de ne pas vouloir le faire.

Prenons par exemple le fait de faire de la course à pieds. C’est une occupation considérée comme des plus simples: sortir dehors… et mettre un pied devant l’autre.

Mais en réalité, le fait qu’une personne intègre la course à pieds dans son quotidien est bien plus complexe que ça ne le parait.

En effet, pour courir, vous devez d'abord le prévoir à votre horaire et avoir la motivation pour le faire. Vous avez peut-être besoin d’un environnement social facilitant : un conjoint qui s’occupe des enfants par exemple – et probablement que vous préférez sortir dans des conditions météorologiques favorables. Vous devez aussi le faire, initier de courir. Vous devez préparer vos vêtements et, de préférence, les avoir préalablement lavés et séchés. Vous devez aussi avoir mangé, ce qui signifie que vous vous êtes préparé un repas et même que vous avez fait votre épicerie. Pour faire votre épicerie, vous avez probablement conduit ou encore pris les transports en commun. Vous avez aussi probablement fait une liste d’épicerie, que vous avez pensé d'apporter avec vous (que vous n'avez pas perdue) et vous avez acheté ce dont vous aviez besoin, en fonction de votre budget et des repas que vous aviez prévus pour la semaine. Et comme lorsque vous courez, pour vous rendre à l'épicerie, vous devez retenir le trajet qui vous y mène.

Ainsi, le fait d’intégrer la course à pieds à son quotidien ne repose pas uniquement sur le fait d’être capable ou pas de courir, ni sur le fait de vouloir ou de ne pas vouloir le faire : c’est multifactoriel – et c’est lorsqu’on porte un regard large sur votre quotidien qu’on comprend pourquoi si peu de gens arrivent à intégrer de saines habitudes de vie.

C’est là que se situe la spécificité de l’ergothérapie, dans l’analyse des facteurs qui influencent votre fonctionnement dans vos occupations.

Ainsi, à travers les services d’Ergonimo, j’espère vous aider à contrer les obstacles à l’intégration de saines habitudes de vie, mais aussi et surtout vous outiller pour pouvoir vous-même analyser votre quotidien et comprendre les facteurs qui influencent votre fonctionnement quotidien.