- Optimiser l’efficience et l’organisation pour être pleinement présent, au bon endroit et au bon moment -

ADULTES AYANT UN TDAH

Aperçu des défis occupationnels liés au trouble déficitaire de l’attention

Les personnes qui présentent un TDAH présentent un profil fonctionnel unique.

En effet, alors qu’elles sont en mesure d’accomplir la plupart des occupations de la vie de tous les jours, elles ont du mal à structurer leur quotidien afin d’intégrer dans le temps l’ensemble de leurs aspirations.

Les atteintes fonctionnelles les plus communes sont liées aux tâches plus complexes et non cohérentes avec les intérêts de la personne, comme la gestion quotidienne (ex : gestion des repas, de l’horaire, de la vie familiale ou des finances), la paperasse, les tâches ménagères, etc.

Ce sont des personnes souvent très créatives et motivées, qui initient leurs occupations sous un mode d’engagement occupationnel opportuniste : elles vivent au jour le jour et initient parfois plusieurs tâches ou plusieurs projets en même temps.

Il est faux de croire qu’elles ne sont pas en mesure d’être concentrées. En fait, elles présentent un profil attentionnel particulier qui les amène à avoir du mal à diriger leur attention.

Ceci signifie qu’elles peuvent être distraites dans l’accomplissement de certaines tâches, mais aussi qu’elles peuvent être très concentrées dans d’autres, jusqu’à avoir du mal à s’en désengager (hyperfocus). C’est une des raisons pourquoi elles sont tant de facilité à s’engager dans les occupations qui sont cohérentes avec leurs intérêts, mais qu’il leurs est difficile d’accomplir celles qui sont en dehors de leurs champs d’intérêt.

Outre les difficultés attentionnelles, la plupart ont aussi des difficultés exécutives. Par exemple, elles peuvent avoir du mal à évaluer le temps, à organiser leur horaire du temps, à initier une tâche ou à passer d’une étape à l’autre.

Ainsi, il leurs est plus ardu d’accomplir des tâches complexes comportant plusieurs étapes. Ex : gestion de papiers, démarches, recettes nouvelles, etc. C’est aussi pour cette raison qu’elles vivent souvent dans un environnement désorganisé, les tâches de tri et d’organisation étant difficiles pour eux.

Dans le même registre, plusieurs présentent de l’impulsivité, c’est-à-dire qu’elles ont du mal à inhiber certains comportements dans certaines situations, comme si la fonction « stop » était plus difficile pour eux. Cette impulsivité peut par exemple se répercuter dans la gestion financière, l’alimentation (ex : manger trop), la consommation de substances, les relations sociales, etc., mais également dans la capacité de la personne à s’engager dans la bonne tâche au bon moment – faire son lavage plutôt qu’étudier par exemple.

Plusieurs présentent aussi de l’hyperactivité mentale, physique ou verbale, laquelle est entre autres partiellement responsable de l’horaire surchargé et du sentiment de fatigue.

Finalement, la difficulté à moduler les émotions est aussi commune, amenant de l’irrégularité dans l’humeur et donc dans l’accomplissement des occupations quotidiennes ainsi que dans les relations interpersonnelles.

Aperçu du processus en ergothérapie

Les Services Ergonimo peuvent constituer un outil de choix pour les personnes qui présentent un TDAH et qui souhaitent optimiser leur fonctionnement dans leurs occupations quotidiennes.

Les interventions en ergothérapie visent à outiller la personne à gérer le chaos dans sa vie afin de ressentir un meilleur sentiment de contrôle sur son quotidien et d’avoir une utilisation plus efficiente de son temps.

Ceci passera par plusieurs interventions, dont la mise en place de stratégies d’organisation et de routines flexibles, l’aménagement d’un environnement plus organisé, l’utilisation de technologies, les enseignements sur le TDAH, l’application de principes d’économie d’énergie, etc.

Les objectifs ne seront pas nombreux, mais représenteront un défi quotidien pour la personne – et ils lui offriront une opportunité réelle d’optimiser son fonctionnement.