- Optimiser l’efficience et l’organisation pour être pleinement présent, au bon endroit et au bon moment -

ADULTES AYANT UN TDAH

Si tu as un tdah, tu es certainement capable d’accomplir toutes les occupations de ton quotidien, mais les mettre ensemble dans une journée, ça c’est souvent plus compliqué!

Tu vis peut-être comme un papillon, butinant ici et là, d’une tâche à l’autre – ou comme un électron libre mettant de la vie partout où tu vas et suivant les opportunités que tu crées.

D’une certaine façon, tu es le chaos et le chaos t’inspire.

Et non, ce n’est pas parce que tu as un tdah que n’es pas fonctionnel - et ce n’est pas non plus parce que tu es médecin ou PDG d’une grande entreprise que tu ne peux pas avoir de tdah. La plupart de mes clients qui ont un profil tdah ont un haut niveau de fonctionnement. Des gens déterminés qui créent leurs propres opportunités pour se rendre là où ils veulent aller. Des gens que j’admire et qui me servent de modèle!

Les gens autour de toi pensent probablement que tu n’es pas capable d’être concentré, mais en réalité, autant que parfois tu aimerais être concentré et tu n’y arrives pas, que d’autres fois tu aimerais « lâcher le morceau » un peu. Il y a des choses sur lesquelles tu « hyperfocus » et d’autres qui te passent à l’esprit comme un nuage dans le vent. En règle générale, moins ça t’intéresse et plus c’est complexe, plus tu as du mal à t’y consacrer. Avoir un tdah, ça ne veut pas dire « ne pas être capable d’être concentré », ni « ne pas être motivé » : ça veut dire avoir du mal à diriger son attention sur la bonne chose au bon moment. C’est parfois compliqué à comprendre pour les gens autour et parfois ça te fait surement culpabiliser. Parce que ça se peut que tu sois capable de gérer toute une entreprise, mais que gérer la vie familiale te dépasse complètement. C’est comme ça.

D’ailleurs, quand on parle de gestion, déjà tu sens peut-être la pression monter : gestion des repas, gestion du temps, gestion familiale, gestion financière, etc. – tu as surement la tête qui tourne juste à y penser, ou peut-être que tu te sens pris au piège!

Il y a aussi les difficultés exécutives : les fonctions intellectuelles qui te permettent d’évaluer le temps, organiser ton horaire, initier la bonne tâche au bon moment, passer d’une étape à l’autre, planifier, ne pas procrastiner, etc. Ça explique un peu ta relation avec la gestion!

C’est possible aussi que tu présentes de l’impulsivité, comme si la fonction « stop » était plus difficile pour toi. Ça impacte peut-être ta gestion financière, ton alimentation, tes relations, etc. – et peut-être aussi que ça t’empêche de « faire la bonne chose au bon moment », comme être sur Facebook au lieu de faire la vaisselle par exemple. D’ailleurs, es-tu vraiment supposé lire ce texte en ce moment?

Tu présentes peut-être de l’hyperactivité mentale, physique ou verbale. C’est possible que ça t’amène un sentiment de surcharge et qu’à la fin de tes journées, tu sois plus fatigué que la moyenne des gens – mais malheureusement, ça ne t’aide pas nécessairement à dormir et peut-être même que le sommeil est un grand défi pour toi.

Finalement, c’est possible que tu sois plus sensible que les autres : des émotions plus fortes, plus spontanées et plus irrégulières. Possible que ça implique des difficultés dans tes relations, dans ton humeur ou de l’irrégularité dans ta participation dans tes occupations quotidiennes.

Que tu aies un diagnostic de tdah ou pas, si tu te retrouves dans plusieurs passages de cette description, il est probablement que le volet Optimisation puisse t’aider!

L’idée derrière un service d’optimisation, ce n’est pas de te changer du tout au tout, ni de t’aider à « vivre avec les symptômes de ton tdah » : ce serait reculer au lieu d’avancer. J’espère plutôt t’amener à EXPLOITER ce qui te distingue des autres, pour te rendre là où tu le veux, pour atteindre tes objectifs.

Jongler avec le chaos est devenu ta 2e nature, mais qu’en dirais-tu d’apprendre à le gérer (au moins un peu)?